La Mise à niveau aux arts appliqués, une année référence

Beaucoup de lycéens découvrent les disciplines créatives au cours de leur année de Première ou de Terminale sans connaître tous les tenants et les aboutissants de ces études.

Une seule certitude, pour y accéder, il faut passer par la fameuse classe de Mise à niveau aux arts appliqués (MANAA) incontournable pour poursuivre ses études vers les diverses spécialisations du design et des arts graphiques.

Comment choisir sa MANAA ? Quels sont les atouts de cette année préparatoire aux arts si demandée et si populaire ? A quels types de métiers et d’étude la mise à niveau aux arts appliqués prépare t’elle ?

Ce site apporte de nombreuses réponses à ces questions en synthétisant l’ensemble des informations mises à disposition par les établissements et les organismes d’orientation.

Les atouts de la mise à niveau aux arts appliqués (MANAA)

A la différence des nombreuses prépa art qui fleurissent ici et là, dans le privé comme dans le public, l’année de MANAA est issue des programmes officiels du Ministère de l’Éducation nationale (circulaire officielle relative à la MANAA).

Ces atouts sont nombreux :

  1. À l’inverse des « prépa. art » la MANAA fait partie des dispositifs du Ministère de l’Éducation nationale
  2. Elle se déroule sur une année entière (30 semaines de cours minimum) et propose près de 1.000 heures d’enseignements
  3. Elle permet de commencer à acquérir les savoir-faire fondamentaux de la création organisés autour de 3 pôles de compétence : le dessin et les techniques de représentation ; la méthodologie de démarche créative ; les compétences transversales essentielles (communication, culture, etc.)
  4. Elle est la première année d’un cursus intégré qui mène vers les BTS de design (design d’espace, design de mode, design de produits, design graphique) eux même débouchant sur des seconds cycles (Diplôme supérieur d’arts appliqués – DSAA, Mastères privés, etc.)
  5. Elle peut être, le cas échéant, une préparation efficace pour d’autres cursus sélectifs : les écoles architecture (grâce à la présence des cours de dessin, de design d’espace, de sciences et de maths), les écoles des beaux arts et des arts décoratifs, les écoles étrangères, etc.
  6. Elle donne, selon les établissements, droit à l’obtention de crédits de l’enseignement supérieur : les crédits ECTS.

Comment choisir entre MANAA et prépa. art ?

La prépa art a comme vocation essentielle la préparation aux concours des écoles du Ministère de la Culture qui, à l’inverse des écoles du Ministère de l’Enseignement supérieur sont essentiellement accessibles sur concours plutôt que sur dossier.

Il s’agit d’une préparation souvent privée, parfois publique (liste des prépa art publiques) qui ne doit en aucun cas être confondue avec avec une Classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) comme par exemple les classes de Math’sup, d’hypokhâgne ou de prépa HEC puisqu’elle n’a ni les mêmes finalités ni le même statut ou la même reconnaissance.

Les concours des écoles d’art ayant lieu à partir du mois de février/mars, la prépa art se concentre sur la réalisation d’un dossier de travaux personnel pendant les six premiers mois de l’année. Les enseignements dispensés sont majoritairement ceux liés au dessin et à l’expression plastique. Les enseignements généraux ne font la plupart du temps pas partie du programme (à l’exception de l’histoire de l’art et, parfois, d’un peu d’Anglais). Enfin, elle ne donne pas droit à obtention de crédits ECTS.

La prépa art est principalement destinée à ceux qui ceux qui se destinent aux écoles de beaux arts, d’arts décoratifs. À l’inverse de la mise à niveau aux arts appliqués (MANAA) elle est beaucoup moins ouverte en termes de nature d’enseignements et de débouchés d’études. Elle s’adresse à des étudiants surs de vouloir principalement poursuivre leurs études dans le champs des arts plastiques plutôt que dans celui du design et des arts appliqués.

Une MANAA peut-elle être privée ?

La plupart des mises à niveaux aux arts appliqué sont publiques. Toutefois, certains établissements privés sous contrat d’association ou hors contrat proposent également ce cursus.

Même si ces établissements ont pour inconvénient de facturer des frais de scolarité, ils permettent d’arriver au même type d’objectif puisque le BTS qui suit la MANAA reste un diplôme d’État délivré par les académies quel que soit l’établissement de préparation et son statut (public ou privé).

Attention toutefois, il est difficile, même si pas impossible de passer d’un établissement à un autre entre la MANAA et le BTS. Cette difficulté se manifeste entre établissements publics comme entre établissements publics et privés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s